mercredi 22 février 2012

A ma porte...

Voici le début d'un texte inspiré par une illustration de Baptistine Mesange. Je devrais bientôt avoir le temps de réfléchir à la suite...

Le jour vient de se coucher… la lune resplendit.
Grand ours est vraiment surpris :
Qui peut bien habiter en haut de cette colline,
dans une petite maison sans voisin, ni voisine.

Il n’y a pas de lumière… juste un chuchotis ;
quelqu’un dort à poings fermés.
Grand ours ne veut pas le réveiller !
Il va attendre l’aurore pour montrer le bout de son nez.


clic

Je n'oublie pas Baptistine, je couve le texte en attendant d'avoir le temps de l'écrire... ;)

3 commentaires:

Nanou a dit…

Très joli début !!

Maëlle Delavaud-Couëdel a dit…

ça promet ! ^^

Isa a dit…

Vraiment ça coule !